La Maladie de Charcot, une forme particulièrement sévère de maladie

Maladie de Charcot, une forme particulièrement sévère de maladie

La maladie de Charcot est une maladie  neurodégénérative. Comme son nom l’indique, c’est une maladie qui attaque les neurones. Elle provoque chez le patient une faiblesse musculaire qui finit par une paralysie. On peut dire que c’est une affection cruelle.

Fichier attaché manquant
La maladie de Charcot est aussi appelée maladie de Lou Gehrig en anglais. Ces deux appellations viennent de deux personnes distinctes. Charcot, c’est un neurologue français qui a découvert la maladie tandis que Lou Gehrig est un célèbre joueur de baseball victime de cette maladie.

Qu’est ce que la neuropathie sensitivomotrice héréditaire ?

La neuropathie est une maladie neuromusculaire qui attaque les nerfs responsables des mouvements du corps ainsi que ceux responsables des sensations. Chez une personne atteinte de cette maladie, l’absence d’une structure de cerveau appelé corps calleux est souvent constaté. A ce moment, on parle d’une agénésie du corps calleux. Cependant, que ce soit une neuropathie sensitivomotrice avec ou sans agénésie, les symptômes de la maladie sont les mêmes.

Fichier attaché manquant
Il existe une centaine de maladies neuromusculaires. Elles affectent non seulement les muscles, les nerfs périphériques, la jonction neuromusculaire mais aussi plusieurs organes.
La neuropathie sensitivomotrice avec agénésie du corps calleux (NSM/ACC) est une maladie  neuromusculaire transmissible.

Maladie de Charlot, comment lutter et soigner ?

L’évolution de la maladie de Charcot évolue très rapidement ce qui fait sa diagnostique une terrible découverte pour la médecine. Le professeur Thierry Kuntzer, médecin adjoint au service de neurologie du Canetre hospitalier universitaire Vaidois (CHUV) a souligné que «Ces patients ont une espérance de vie très courte, entre trois et cinq ans après le diagnostic, mais cela reste très individuel», une survie à long terme est très rare comme c’est le cas de Stephen Hawking.
La maladie de Charcot est inguérissable et n’a pas de traitement curatif. Les responsables de la santé prescrivent le riluzole juste pour arrêter la destruction des neurones, l’administration de ce médicament aux effets neuroprotecteurs ne donne que quelques mois de plus de survie.

Author: Camille

Share This Post On